Événement

CIPC » Événements » Violence politique au Guatemala : Le rôle de la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala (CICIG)

Violence politique au Guatemala : Le rôle de la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala (CICIG)

Déjeuner-causerie du CIPC en partenariat avec Droits et Démocratie / 20 octobre 2009, Montréal (Canada)

Auteur(s) : CIPD

 

 

Résumé :

Nery Rodenas et Mario Domingo, avocats représentant l’Archevêché dans plusieurs procès de fort impact, notamment celui de Monseigneur Gerardi, Archevêque de la Ville de Guatemala, assassiné le 26 avril 1998, deux jours après la présentation du rapport accablant " Récupération de la Mémoire Historique " (REHMI) qui jetait la lumière sur quatre décennies de guerre civile et de massacres, ont présenté les principales étapes de ce procès.

 
Ce meurtre constitue un cas emblématique de la pérennité de l’impunité au Guatemala. En effet, il aura fallu attendre trois ans, soit le 8 juin 2001 pour qu’un tribunal du Guatemala rende son verdict et condamne trois militaires et un prêtre pour leur participation à l’assassinat de Mgr Gerardi.

 
Ce déjeuner-causerie a compté avec la présence de représentants de nombreuses organisations travaillant sur les droits humains basées à Montréal.

 

Intervenants :

 

Ces derniers ont été les avocats représentant l’Église dans plusieurs procès de fort impact au Guatemala, notamment celui de Monseigneur Gerardi.