Rapport

CIPC » Publications » Rapports » Rapport final : « Dispositif d’intervention sur la radicalisation violente en milieu ouvert : identification des difficultés et des besoins des professionnels des SPIP, aide à l’adaptation des pratiques »

Rapport final : « Dispositif d’intervention sur la radicalisation violente en milieu ouvert : identification des difficultés et des besoins des professionnels des SPIP, aide à l’adaptation des pratiques »

Auteur(s) : CIPC, Direction de l'administration pénitentiaire de France

Le Centre international pour la prévention de la criminalité (CIPC) a mené une recherche-action (RA) pendant 18 mois en partenariat avec la Direction de l’administration pénitentiaire de France afin de développer un dispositif d’intervention auprès des individus radicalisés ou en voie de se radicaliser au sein du service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) en milieu ouvert. Ce projet a été mené sur trois sites pilotes : Grenoble, Lyon et Nice. Par « dispositif d’intervention », nous comprenons l’ensemble des actions et des procédures mises en place au niveau institutionnel pour contrer la radicalisation, à savoir:

 

  •  Un système d'assistance à la prise de décision dans le contexte du circuit de repérage-signalement des individus radicalisés ou à risque de se radicaliser. Pour ce volet, la RA a développé les produits suivants :
  1. Un Protocole de repérage - signalement des individus ayant entamé un processus de radicalisation menant à la violence, et
  2. Un Guide d’entretien semi-structuré de repérage des individus ayant entamé un processus de radicalisation menant à la violence. 
  • Un système de prise en charge des individus à risque ou déjà radicalisés. Dans ce volet nous avons mis en place trois actions différentes :
  1. Deux actions collectives, dont une de prévention primaire-secondaire (Vivre-Ensemble) et l’autre de prévention secondaire-tertiaire (CODE), et
  2. Un programme individuel de prévention de la récidive (Accordéon).

Cette recherche-action est une première mondiale. Jamais un projet d’une telle ampleur n’a pris forme en milieu ouvert. Le champ de la radicalisation violente, bien que très en vogue, reste tout de même en friche. Ainsi, cette recherche-action est tout à fait unique de par son immense ambition qui est de réfléchir et créer des procédures et des méthodes de repérage et de prise en charge.

 

Ce rapport a pour but de présenter le travail mené entre le 4 juillet 2016 et le 31 décembre 2017 par les cellules de recherche pilotage (formées majoritairement des professionnels du Ministère de la justice de la France et du CIPC) sur le projet « Dispositif d’intervention sur la radicalisation violente en milieu ouvert : identification des difficultés et des besoins des professionnels des SPIP, aide à l’adaptation des pratiques ».

 

Ce rapport décrit ainsi la méthodologie utilisée, les produits élaborés, les résultats de l’évaluation du processus et l’impact de la démarche ainsi que des actions mises en place.

 

Le rapport est disponible en français.



porndojki.com