Séminaires stratégiques

CIPC » Stratégies, pratiques et outils » Outils » Séminaires stratégiques

Le CIPC occupe une place unique au plan de l’analyse comparative internationale sur la prévention de la criminalité. En plus de celle de son propre personnel, le CIPC peut compter sur l’expertise de son réseau d’experts internationaux. À ce titre, le CIPC peut contribuer de façon importante à l’élaboration de politiques et de programmes par des séminaires stratégiques. En 2002, le CIPC a offert un séminaire en Belgique sur la pratique de l’évaluation de la prévention de la criminalité. Ces séminaires peuvent prendre différentes formes, selon les besoins et les ressources ainsi que les audiences cibles, allant d’un exposé de deux heures pour les décideurs clés jusqu’à un programme de formation étendue pour les praticiens au niveau des villes. Ils peuvent traiter de questions de fond (la prévention chez les jeunes, le genre, les drogues et les nuisances publiques, etc.) ou des outils et des pratiques (diagnostics, évaluations, indicateurs clés).

Les séminaires du CIPC - "Police et prévention"
C’est ce qui a décidé le CIPC à s’engager, dès 1998, dans un cycle "Police et prévention", sous la forme de séminaires restreints en nombre (80 personnes) très axés sur la production concrète d’arguments, voire d’outils. Ce cycle a été cofinancé par les services du Solliciteur général du Canada avec l’appui, pour la première phase, du ministère de la Sécurité publique du Québec. Il a déjà donné lieu à deux publications (Le rôle de la police en prévention de la criminalité : Rapport synthèse, et Pratiques policières inspirantes : Partenariats en prévention de la criminalité) et la dernière est en cours de finalisation.

Pour chaque séminaire, le principe est le même: le CIPC met en circulation un document de réflexion précisant les enjeux et objectifs du séminaire, document qui sert de base au bon déroulement des travaux dont une partie significative se déroule en ateliers. Un guide de conduite des ateliers permet une meilleure interaction entre les participants et des synthèses opérationnelles. L’enjeu est, en effet, de taille: comment, d’une part, convaincre les policiers de s’engager dans la prévention de la délinquance comme partie intégrante de leur métier et, d’autre part, arriver à un partage des connaissances, puis à une mise en commun des compétences afin de répondre à des enjeux partagés, ceci dans le respect des déontologies et compétences de chacun? 

Le premier séminaire, Montréal (Canada), novembre 1998
Dès ce moment sont apparus plusieurs axes principaux ayant trait, notamment, à la planification des stratégies de prévention, aux stratégies de changement organisationnels internes permettant de modifier les structures pour les adapter à ces nouveaux objectifs et les prendre en compte dans la gestion quotidienne des services, aux stratégies durables afin d’assurer un financement adéquat et stable des projets, au fait de l’évaluation dans ses diverses acceptions, indispensable et à la fois problématique pour les services de police, et enfin aux complémentarités entre les niveaux de compétence pour permettre une bonne mise en œuvre des stratégies, programmes et actions de prévention au plan local. Se dessinaient également quelques tendances:

  • La nécessité pour les policiers de travailler en partenariat afin de partager la responsabilité de cet enjeu majeur et face au volume en accroissement;
  • La mutation de la police vers un rapprochement avec la collectivité et les citoyens;
  • Une volonté de réforme interne dictée par les évolutions et qui vise à mieux déléguer les missions.

Toutefois, le séminaire de Montréal suggérait pour la suite du cycle de travailler sur certaines pistes restées dans le flou et, en particulier, l’utilisation des "bonnes pratiques" et la possibilité de leur transfert, ainsi que la mise en œuvre d’indicateurs d’impacts et de processus clairs permettant de poser le socle d’une démarche d’évaluation pragmatique.

Le second séminaire, Birmingham (Royaume-Uni), décembre 1999
Autour de trois thèmes, lors de séances à la fois plénières et en ateliers: l’adaptation et la transformation des organisations policières au profit d’une prévention efficace; l’évaluation des partenariats et programmes de prévention de la criminalité; l’appui aux stratégies partenariales en matière de prévention. Sont ainsi ressortis de chaque thème des "défis et enjeux", des "apprentissages issus de la pratique" et des "propositions concrètes". Parmi la richesse des échanges et propositions, on peut retenir:

Pour le thème de l'adaptation et la transformation des organisations policières:

  • La recherche d'une nouvelle légitimité pour de nouvelles missions et la nécessité d'une base légale et de mandats clairs;
  • Le développement d'une approche "client" qui pourrait faire émerger une police à plusieurs vitesses selon les capacités financières mises en œuvre;
  • La nécessité d'un véritable professionnalisme basé sur une déontologie qui met la police à l'abri de la politisation.

Pour le thème de l'évaluation:

  • La définition d'indicateurs de performance dans un champ aussi complexe que le travail de police;
  • La nécessité de définir son champ et ses objectifs avant de l'utiliser comme régulation budgétaire;
  • Le contraste entre des résultats demandés à court terme et des modifications qui ne peuvent qu'apparaître dans le moyen et le long terme;
    Le fait que la simple addition de politiques sectorielles ne donne pas une stratégie commune;
  • Le fait que le travail de prévention vise à modifier les valeurs le rend particulièrement délicat et nécessite un investissement personnel de chacun.

Pour le thème de l'appui aux stratégies partenariales:

  • La question de l'organisation du partenariat ou de sa spontanéité;
  • Le statut particulier de la police obligée à une réponse, quelle qu'elle soit, au sein d'un partenariat;
  • L'importance d'une réelle coordination à divers niveaux, entre autres politique et technique;
  • L'intérêt des politiques contractuelles afin d'organiser les réponses et de potentialiser les moyens.

Le troisième séminaire, Washington, septembre 2001

Co-organisée avec l’Association internationale des chefs de police (IACP), le America's Community Oriented Services (COPS) des États-Unis, le National Crime Prevention Council des Etats-Unis et le Metropolitan Police Department de Washington DC, la conférence a vu s’inverser significativement la part des policiers américains face à ceux venant d’Europe et du Canada. S’appuyant sur les séminaires antérieurs, le CIPC a rédigé un texte de base et organisé le séminaire autour de trois axes:

  • L'intégration de la prévention dans la stratégie policière avec, en sous thèmes, le statut des services en charge de la prévention et l'usage des outils et messages de prévention par les services de police.
  • Les méthodes pour parvenir aux changements structurels au sein des organisations policières afin de prendre en compte la prévention avec, en sous-thèmes, à quoi ressemble un service de police tourné vers la prévention et comment inciter au changement.
  • Les partenariats aptes à inciter au changement en regardant plus avant, en sous-thèmes, les manières pour les services de police de s'engager en prévention et les caractéristiques d'un partenariat qui soutient ce virage de l'organisation policière.

En recueillant les commentaires et évaluations et en tenant compte des interventions et débats en ateliers, le CIPC propose maintenant une trousse d'outils intitulé "Le rôle de la police en prévention de la criminalité", sous forme de fiches thématiques: "Police et Communauté"; "Créer des partenariats effectifs et efficaces"; "Investir en prévention et dans les partenariats"; "Démarches clés d’une planification"; "Générer le changement"; "Investir en prévention: qui paye?". Lancée en Mars 2002, la Trousse est disponible ici.

Le CIPC étudie désormais, avec ses partenaires, la possibilité de donner suite à ce cycle sous la forme de séminaires "régionaux" qui permettraient aux policiers intéressés de se mettre en réseau par grande zone géographique et de créer ainsi des liens stratégiques et opérationnels afin de faciliter leurs échanges et les aider dans leur démarche autour de la prévention.


porndojki.com